4.2.15

Enforcer, From Beyond (Nuclear Blast)

On se souvient qu’« Enforcer » était l’une des compositions survitaminées d’un groupe légendaire de la NWOBHM : Avenger. Musicalement parlant, la filiation avec les suédois est évidente. A travers les albums « Diamonds » (2010) et « Death By Fire » (2013), Enforcer n’a de cesse de revisiter ce patrimoine sonique anglais qui n’en finit pas de susciter des vocations. Avec ce quatrième opus, les frères Wikstrand, Olof (chant, guitare) et Jonas (batterie), sont intervenus à toutes les étapes de l’enregistrement, de la composition à la production en passant par le mastering. Le son est ici moins chaud et rond que sur les précédents opus, il est plus direct et agressif. Les hostilités débutent avec un « Destroyer » que ne pourrait pas renier certains groupes de l’époque comme les canadiens d’Exciter, par exemple. « Undying Evil » voit la formation se fendre d’un beau break puis solo où les guitares à la tierce dévoilent des influences classiques, tout comme sur l’instrumental « Hungry They Will Come » (une tradition dans chacun de leurs disques). Le titre qui donne son nom à l’album est d’une mélancolie étonnante, tout en étant relativement énergique. Il contient un break central très mélodique qui s’appuie sur une rythmique heavy-disco comme on n’en fait plus de nos jours dans le domaine du metal. Souvent, les influences du Priest et d’Halford planent, comme sur « One With Fire » ou « The Banshee ». Parfois, Enforcer se pose, ralentit le rythme pour développer des ambiances cinématographiques, comme sur les arpèges de « Farewell » qui ne durent qu’un temps avant que la formation suédoise reparte pied au plancher. Toujours aussi véloce, Enforcer ne baisse pas les bras et continue son travail d’évangélisation de la jeunesse métallique au son d‘une époque révolue qui, tel le phénix, n’en finit pas renaître de ses cendres.

Laurent Gilot

Enforcer, From Beyond (Nuclear Blast - Pias)
Sortie le 27 février 2015

www.facebook.com/enforcerofficial

Enforcer, Undying Evil, lyric video