9.12.14

Death Penalty (Rise Above)

Une potence qui trône en plein milieu d'un fond noir illustre la pochette de ce premier effort de la formation anglo-belge. Avec son logo qui utilise un lettrage gothique classique, on se dit que l'on se trouve face à un fidèle disciple de Black Sabbath. A ce titre, l'intro très heavy de "Grotesque Horizon" et les premiers riffs (assez "Paranoid") de "Howling At The Throne Of Decadence" évoquent effectivement l'univers sonique de la bande à Ozzy. Mais, très vite la voix de la chanteuse Michelle Nocon (ex-Serpentcult) et la manière de jouer assez "thrash" du guitariste Garry "Gaz" Jennings (ex-Cathedral, Acid Reign, Septic Tank) nous prouve que Death Penalty est un peu plus qu'un énième ersatz du Sabbath. En fait, on a souvent la sensation d'entendre Metallica reprendre du Budgie. Évoluant dans un registre proche de sa compatriote Doroh Pesch, Michelle suit parfaitement les cavalcades mid-tempo de ses camarades plutôt inspirés. "Eyes Of The Heretic" est un parfait condensé de ce qui se faisait de mieux dans le genre en Angleterre, aux débuts des années 80, alors que "Children Of The Night" est une belle pièce de heavy aux relents doom (cf. également le terrible break de "She Is A Witch"). On pourrait dire qu'une sorte de couloir secret unit Death Penalty à Christian Mistress ou Witch Mountain tant les sources d'inspiration de ces formations sont proches par moments. Avec son visuel basique et convenu, Death Penalty cache donc quelques belles pépites qui vous surprendront à bien des égards. Une belle façon d'accommoder des influences qui datent mais qui restent néanmoins toujours d'actualité. 

Dead Zone

Death Penalty (Rise Above)
Sortie le 08 novembre 2014

Death Penalty, Children Of The Night, audio video

Death Penalty, Immortal By Your Hand, audio video