9.9.14

DragonForce, Maximum Overload (Verycords)

En 10 ans d'activité, les anglais n'ont toujours pas appris à lever le pied et à respecter les limitations de vitesse. C'est en tout cas ce que nous dévoile le titre d’ouverture de ce sixième disque ("The Game"). Les solos fusent toujours à la vitesse de la lumière et les refrains cherchent sans cesse à monter le plus haut possible dans le ciel. « Maximum Overload » est dans la continuité de « The Power Within » (2012) avec une volonté de varier encore plus les ambiances. Il faut dire qu’avec « Ultra Beatdown » et ses morceaux de huit minutes, DragonForce était allé au bout de la formule « power metal extrême ». Ici, les durées des dix morceaux sont plus raisonnables. Puis, avec "Three Hammers", par exemple, DragonForce marque un coup d'arrêt aux rythmes échevelés et aux accélérations inconsidérées… Jusqu’à ce que le break du morceau vienne contredire cette courte accalmie. Dans "The Sun Is Dead" (qui n'est pas un hommage au « Il est mort le soleil » de Nicole Croisille) nous avons droit à un break épique et acoustique qui nous fait bien prendre de l’altitude, en particulier avec ses synthés planants et son orgue Hammond qui apportent de nouvelles touches sonores. Cela faisait cinq albums que le groupe appliquait la même formule (avec, notamment, Karl Groom au poste d’ingénieur du son). Cette fois-ci, DragonForce a souhaité travaillé avec un producteur extérieur, le suédois Jens Bogren, et cela lui a fait le plus grand bien !

Elvira Santa

DragonForce, Maximum Overload (Verycords-Warner)
Sortie le 18 août 2014

www.dragonforce.com

DragonForce, The Game (feat. Matt Heafy of Trivium), official video