22.5.14

Dust Bolt, Awake The Riot (Napalm)

Même si la vague du revival thrash de 2010 est un peu retombée, elle continue de grouiller de prétendants au trône des formations persévérantes et marquantes. Tout comme Havok ou Angelus Apatrida, les allemands de Dust Bolt cherchent à recréer l'intensité des premières œuvres du genre, Slayer en tête. Évidemment, vu de l'extérieur, cela peut sembler un peu vain mais si, comme nous, vous avez connu de bonnes montées d'adrénaline à l'écoute de certains disques de la Bay Area ou de la Ruhr (Kreator), vous adhérerez au concept sans problème. De plus, il fait bien l'avouer, les jeunes formations thrash ont toujours eu un avantage indéniable par rapport aux vétérans du genre : la jeunesse en prime, et la fougueuse insouciance qui en découle. De nos jours, il faut bien être un peu foufou pour se lancer dans cette aventure musicale, surtout à une époque où tout est devenu beaucoup plus lisse et compartimenté au sein de la scène métallique. C'est peut être con mais, nous, on vote toujours pour des trucs comme "Agent Thrash", l'un des morceaux phares de cette bonne série de chansons, qui ne peut pas encore complètement prétendre faire la nique aux derniers Testament ou Death Angel mais qui s'en rapproche inexorablement.


Laurent Gilot

Dust Bolt, Awake The Riot (Napalm Records)
Sortie le 02 juin 2014

Dust Bolt, Soul Erazor, officiel video