14.5.14

Sebastian Bach, Give ´Em Hell (Frontiers)

Ça y est, Sebastian est possédé du démon de l'enfer qui tue. A force de fricoter avec les riffs sataniques, il fallait bien que ça arrive un jour. Du coup, on se dit que quand l'ouragan Irène a soufflé sa maison et sa collection de disque de Kiss en 2011, il a dû s'énerver, le Bach. Et puis, peut-être qu'il a voulu récupérer ses pièces rares en concluant un pacte avec le malin, pacte qui aurait mal tourné. En même temps, sa possession, il l'a bien cherché, on ne peut pas innocemment tutoyer les extrêmes et une certaine forme de schizophrénie musicale pendant plus de 30 ans sans y laisser des plumes. Par exemple, qu'est-ce qui a bien pu lui donner envie d'enchaîner le très énergique "Hell Inside My Head" avec un titre comme "Harmony" qui ferait presque penser à du post-Nirvana ? Parfois, un refrain catchy côtoie même des riffs thrash ("All My Friends Are Dead"). Et ce "Dominator", c'est quoi ? Encore une chanson sur une histoire de cul qui part en cacahuètes... Quand on n'a pas droit à des récits de baston à deux balles qui envoient du lourd ("Gun To A Knife Fight"). Bon, trêve de plaisanteries, l'album est bon, dans la parfaite continuité du précédent disque, "Kicking & Screaming"

Elvira Santa

Sebastian Bach, Give ´Em Hell (Frontiers Records - Harmonia Mundi)
Sortie le 18 avril 2014

sebastianbach.com/

Sebastian Bach, Temptation, official video