4.11.13

Black Spiders, This Savage Land (Listenable)

"Let there be drums, let there be guitars...", c'est par ces paroles d'évangile que débute le furieux "Knock You Out". On n'est pas là pour rigoler et le heavy rock´n roll des anglais de Sheffield pète dans tous les sens. On a l'impression de voir le cadavre de Kurt Cobain s'agiter et headbanger avec ce qui lui reste de tète (c'est les 20 ans d"In Utero", donc on en profite). Puis, voilà que déboule Lemmy avec une crête et son pacemaker qui s'emballe dangereusement pour un "Stick It To The Man" dans la plus pure tradition pub rock anglaise. Urgence et attitude punk sont de mises. Mais, le meilleur reste à venir avec les très coquins "Balls" et "Young Tongues" qui font appel à nos instincts les plus bas, bien en-dessous de la ceinture. Puis, comme fourbues par toute cette débauche d'électricité, les araignées noires lèvent le pied (normal, il n'y a plus de planché) et sortent les guitares aquatiques pour une ballade ("Put Love In His Place") qui fait quand même quelques belles étincelles. Après un "Raised By Wolfes" bien senti et groovy, l'album s'essouffle progressivement malgré un "Teen Age Knife Gang" bien énergique, mais pas suffisant pour permettre à la machine Black Spiders de terminer en beauté. Pas grave, on a déjà eu un beau florilège de sensations fortes.

Laurent Gilot

En concert à l'Olympia (Paris), le 22 novembre 2013

Black Spiders, This Savage Land (Listenable Records)
Sortie le 24 octobre 2013


www.theblackspiders.com

Black Spiders, Balls, Electric Ballroom, Live at Camden (Londres)