30.5.13

Havok, Unnatural Selection (Candlelight)

On se demande toujours ce qui nous attire encore et encore vers cette musique que l'on a découvert à la sortie de "Kill 'Em All" en 1983. Un besoin atavique ? La nostalgie d'une énergie juvénile perdue (aargh !) ? Un peu des deux, mon colonel. On avait laissé les petits gars de Denver (Colorado) sur le Ep "Point Of No Return" en espérant qu'il ne mette pas en pratique le titre qu'il avait donné à ce 4 titres (dont une reprise de Slayer). Avec la chronique de ce troisième album du quatuor, on ne va pas vous (re)faire le topo du groupe qui n'apporte rien à un genre qui ne s'attendait pas à vivre aussi longtemps à travers une poignée de jeunes formations. Comme la plupart de ses homologues, Havok ne propose rien de décisif dans l'évolution du thrash mais il impose sa petite patte à lui avec ses breaks parfois teintés de fusion, un peu à la manière d'un Death Angel, mais en moins marqué. Un titre comme "It Is True" ne peut que donner envie de se jeter contre les murs tant son rythme et sa structure sont parfaites dans le genre. "Under The Gun" sonne presque comme une version plus heavy du "Beating Around The Bush" d'AC/DC alors que Megadeth n'aurait pas renié "Waste Of Life", tout comme Exodus avec "Chasing The Edge" ou Slayer et "Unnatural Selection". Dans le registre des reprises, le groupe s'est attaqué au classique "Children Of The Grave" de Black Sabbath pour un résultat tout à fait honorable. Aujourd'hui, le genre se mord peut-être ce qui lui reste de queue mais on continue à se régaler car il y a de beaux restes dans les productions actuelles.

Dead Zone

Havok, Unnatural Selection (Candlelight Records)
Sortie le 24 juin 2013


havokband.com/

Havok, I Am The State, live video (Cheyenne Saloon, Las Vegas)