18.4.13

Night Ranger, Big In Japan (Collectors dream records)

À quelques mois d'intervalle après la parution du concert acoustique "24 Strings And A Drummer" (Frontiers), voilà que ressort ce live au Japon enregistré lors de la tournée du groupe en avril 1998. "Big In Japan" est, en fait, une réédition du "Rock In Japan"/ "The Best Of Night Ranger Live". Il faut préciser que le sol nippon a toujours été favorable aux enregistrements en public du groupe : "Live In Japan" (1990), "Rock In Japan" (1998) et "Rockin' Shibuya" (2007)À travers cette collection de 18 titres, dont deux solos de guitare (de Brad Gillis et Jeff Watson) et une interview de 15 minutes, le groupe de San Francisco dévoile un répertoire riche en mélodies et en riffs saignants. Il faut dire que, depuis le premier album, "Dawn Patrol", en 1982, volé chez un disquaire Rennais, on a définitivement bloqué le compteur sur les trois réalisations successives du combo ("Dawn Patrol", "Midnight Madness" et "7 Wishes"). Puis, seul le petit dernier, "Somewhere In California" (2011) nous a sérieusement persuadé que Night Ranger n'avait pas tout dit. D'ailleurs, on retrouve sur ce "Big In Japan" beaucoup d'enregistrements des trois premiers albums sus-cités. Outre une qualité d'interprétation excellente, certains titres mettent en avant quelques digressions bienvenues, comme sur "Touch Of Madness" qui se termine d'une façon endiablée avec son thème japonais, ou de riches arrangements ("Rumors In The Air"). Au final, et à notre humble avis, les prestations électriques de Night Ranger sont plus intéressantes que les performances acoustiques toujours moins sauvages et un peu trop convenues.

Laurent Gilot

Night Ranger, Big In Japan (Collectors Dream Records)
Sorti le 14 décembre 2012

Night Ranger, Sentimental Street, live