27.2.13

Pretty Maids, Motherland (Frontiers)

Il est toujours difficile de donner un digne successeur à un album de premier plan, "Pandemonium" (2010), qui contenait un nombre impressionnant de titres réussis, surtout en comparaison au moyen "Wake Up To The Real World" (2006). Premièrement, il faut noter que l'emballage est ici plus réussi que sur les deux albums précités (on peut également inclure le double live "It Comes Alive") et réalisé dans la plus pure tradition du heavy metal. "Mother Of All Lies" propose une bonne entame avec un environnement mélodique proche de "Little Drops Of Heaven", en plus heavy, alors que "To Fool A Nation" assure le minimum syndical avec son thème entêtant à la guitare. On sent bien que les Pretty Maids ont essayé de s'inscrire dans la continuité de leurs précédents opus tout en essayant de varier les ambiances pour éviter la répétition. Comme il le fait depuis maintenant 22 ans, le groupe livrent une poignée de belles chansons aux refrains souvent accrocheurs, de "Sad To See Your Suffer" à "I See Ghosts" en passant par le titre qui donne son nom à l'album. C'est du solide et la marque d'un savoir-faire indéniable, surtout depuis le retour en grâce de la formation danoise avec "Pandemonium".

Markus Schenker

Pretty Maids, Motherland (Frontiers Records - Harmonia Mundi)
Sortie le 22 mars 2013


www.prettymaids.dk

Pretty Maids, Mother Of All Lies, official video