11.12.12

The Wandering Midget, From The Meadows Of Opium Dreams (Eyes Like Snow)

Parfois, le doom prend son temps, cherche une forme d'hypnose à travers la répétition des motifs. Il y a également l'aspect incantatoire du chant qui peut vous entraîner dans une forme de transe cathartique. Tous les aspects du genre que l'on vient d'évoquer sont présents dans ce nouvel album des trois finlandais de The Wandering Midget. Amateur de voix grave, le chant de bûcheron de Samuel Wormius (également à la guitare) devrait sans peine te séduire. On sent que les hivers sont rugueux dans les pays nordiques et que, l'obscurité aidant, beaucoup de musiciens cherchent à se rassembler autour de la chaleur d'un ampli Marshall. Puis, quand il s'agit d'étirer le temps d'un morceau au maximum (20 minutes !), le trio finnois n'a pas peur de prendre son temps pour installer des ambiances qui ne sont pas sans rappeler certaines formations emblématiques, de Saint Vitus à Candlemass (points de repères inamovibles du genre) ou, plus récemment, Reverend Bizarre et Pilgrim. "Temples In The Sky" laisse donc progressivement entrevoir sa noire splendeur. Les plus impatients d'entre vous devront s'armer de patience et se laisser porter, un peu comme le chameau qui flotte dans le ciel étoilé de la pochette, ou zapper. "She-Wolf" accélère légèrement le rythme et peut parfois faire penser aux passages les plus heavy de Metallica ou Mastodon. Il se termine en apothéose mélodique avec un larsen de guitare savamment contrôlé. Enfin, "Follow The Forest Lights" prend des allures de ballade nocturne dans les bois avec son blues poisseux qui a sérieusement besoin de prendre la lumière. Lumière qu'il prend vraiment dans un final en forme de point d'orgue d'une seconde œuvre réussie.

Markus Schenker

The Wandering Midget, From The Meadows Of Opium Dreams (Eyes Like Snow)
Sortie le 30 novembre 2012

www.reverbnation.com/thewanderingmidget

The Wandering Midget, Prince Of Fire, video audio