22.10.12

Sylosis, Monolith dressé

Le groupe thrash-death de Reading (Angleterre) déboule avec un troisième album dense et captivant : « Monolith ». Josh Middleton, lead guitariste et chanteur, mais pas frère de Kate, nous donne quelques clés pour appréhender cette nouvelle étape. Entretien express.

Peux-tu nous dire quels sont les mots qui illustrent le mieux votre nouvel album ?
Josh Middleton : Epique, mortel, thrash metal par excellence

Comment décrirais-tu vos sessions de travail avec le producteur Romesh Dodangoda (Motörhead, Funeral For A Friend, Lostprophets…) ?
C’était assez cool. Cette fois-ci, la façon de travailler était très différente des précédents enregistrements (ndlr : "Edge Of The Earth", "Conclusion Of An Age") car le studio dans lequel nous étions était beaucoup plus professionnel. Comme Romseh est un producteur au feeling « rock », nous n’avons pas eu à craindre de nous retrouver avec un son un peu trop « robotique », par exemple. Les studios Monnow Valley (Pays de Galles), ont un passé prestigieux (Led Zeppelin, Rush, Black Sabbath…) et l’environnement est vraiment parfait. L’ensemble correspondait bien à l’atmosphère de notre musique.

Peux-tu nous parler du titre de ce disque, « Monolith », et de l’histoire qui gravite autour ?
Le titre qui donne son nom à l’album a été la première chanson composée pour l’occasion. Bien qu’elle soit assez différente et un peu à part, elle résume l’ambiance générale et le feeling qui se dégage de ce disque. « Monolith » est un album conceptuel autour d’un homme qui perd sa femme et qui cherche à la faire revenir d’entre les morts.

Avec « Monotlith », vous revendiquez l’appartenance à la mouvance thrash metal. Est-ce que c’est important pour vous de ne pas être associé à des courants plus récents dans ce domaine ?
Je déteste tout ce qui est « neo metal » et nous n’avons rien à voir avec cette mouvance. Nous avons toujours été influencés par le thrash metal ou des groupes comme Death… Les seules influences récentes que l’on peut revendiquer viennent de formations comme Crowbar, Neurosis ou High On Fire.

Quelle va être la prochaine étape pour Sylosis ?
Nous partons en tournée aux Etats-Unis avec Lamb Of God pour quelques mois puis, nous espérons pouvoir continuer à être sur les routes l’année prochaine (ndlr : A noter que le groupe est en tournée en octobre et en novembre à travers la France avec Devin Townsend Project et Fear Factory).

Propos recuillis par Markus Schenker
Photo : DR

Sylosis, Monolith (Nuclear Blast-Pias)
Sortie le 08 octobre 2012


sylosis.com/

Sylosis, The River, audio video