8.9.12

Orchid, Heretic (Nuclear Blast-Pias)

Pour ceux qui aiment plus ou moins partir à l'aveuglette, force est de reconnaître que l'on peut difficilement se tromper à l'écoute de l'intro (un extrait d'une BO de film satanique de la Hammer ?) du captivant EP "Heretic" d'Orchid. Nous sommes bien en terre doom/stoner. La pochette mystico-seventies, les solos de guitare cosmique, l'orgue inquiétant et la voix habitée du chanteur Theo Mindell finissent de dresser le décor. Mais, Orchid n'en n'est pas à son premier méfait. Le groupe de San Francisco (à ne pas confondre avec son homologue du Massachusettes qui œuvrait dans le screamo) a déjà un EP ("Through The Devil's Doorway") et un album à son actif ("Capricorn") sortie sur un petit label indé (The Church Within). Si vous voulez des histoires de sorcières à l'ancienne, vous serez servi par la longue ballade heavy "Falling Away", que n'aurait pas renié le Sab. On retrouve également une pièce bien atmosphérique dans la plus pure tradition du genre ("Saviours Of The Blind") avec son alternance de riffs massue, de basse vrombissante et de roulements de batterie. Même si nous avons déjà entendu ses morceaux ailleurs ("He Who Walks Alone"), dans d'autres espaces temps, on éprouve toujours autant de jouissance à écouter cette musique intemporelle qui fait son petit effet. C'est un peu comme un vieux film d'horreur dont on connaît par avance les ficelles mais qui nous procure quand même toujours cette montée d'adrénaline dont on a besoin. 

Laurent Gilot

Orchid, Heretic (Nuclear Blast-Pias)
Sortie le 14 septembre 2012
 
Orchid, Heretic (lyric video)