13.9.12

Dokken, Broken Bones aux rayons X

Avec 10 millions d’albums vendus (principalement dans les années 80), Dokken fait aujourd’hui office de "dinosaure" de la scène glam metal de Los Angeles. Il n’empêche que Don Dokken a encore une petite étincelle au fond des yeux qui lui donne envie d'en découdre même si, à son âge avancé (59 ans), ces os doivent un peu craquer. D’ailleurs d’os, il en est justement question dans son nouvel opus, « Broken Bones », le onzième au sein d'une discographie commencée en 1981 avec « Breaking The Chains ». Produit par le chanteur lui-même, et mixé par Bob St. John (Extreme, Duran Duran, Collective Soul) et Wyn Davis (Black Sabbath, Yngwie Malmsteen, Whitesnake), « Broken Bones » affiche de grandes ambitions avec une envie de revenir à des mélodies accrocheuses et des riffs percutants, le tout soutenu par une production digne de ce nom. Face à cette volonté affichée, le côté un peu trop retenu de « Lightning Strikes Again » (2008) semble donc derrière nous. C’est dans les studios de Tommy Lee (Mötley Crüe), The Atrium à Calabasas (Californie), que Dokken s’est enfermé avec ses musiciens, Mick Brown (batterie) – le seul membre originel du groupe -, John Levin (guitare) et Sean McNabb (basse), pour pondre les onze titres de ce nouvel opus. A propos de « Broken Bones », Don explique : « Ce titre est une métaphore car nous avons tous, d’une manière ou d’une autre, des os brisés. Que ce soit à cause d’un accident, d’une relation qui a échoué ou d’une peine de cœur. Tout le monde est blessé et il faut faire avec cette sensation tout au long de notre vie. Comme j’aime à le dire, ce qui ne te tue pas te rend plus fort. » Au sujet de ce nouveau matériel, le chanteur précise : « Nous savons que nos fans adorent le son du Dokken « classique », c’est donc la direction que nous avons prise avec ce nouvel album. Ce dernier est le fruit du travail d’une bande de potes qui adorent la musique avant tout. » Côté paroles, selon Don, « Broken Bones » explorent de nouvelles voies : « Je traite de sujets qui me tiennent à cœur. Je ne crois pas au fait d’écrire en cherchant à répéter ce que l’on a déjà fait. Je comprends ce que nos fans recherchent mais, en tant qu’artiste, il n’y aurait aucun intérêt à peindre sans cesse la même toile. » Le premier single extrait, « Empire », combine les ingrédients qui ont fait le succès de Dokken au cours de ces dernières années. Ce titre propose un démarrage plus accrocheur que sur "Lightning Strikes Again" même si "Broken Bones" lève de plus en plus le pied dans sa seconde moitié. De toute façon, il faut vivre avec, nous n'aurons plus jamais entre les oreilles les compositions du triangle d'or formé par les albums "Tooth And Nail", "Under Lock And Key" et "Back For Attack". Aujourd'hui, la voix de Don est un peu moins dynamique (pour les raisons que l'on connait), une tonalité douce-amère filtre en permanence, et les parties de guitare de Jon Levin n'ont pas tout à fait le mordant de celles de George Lynch. Mais, nous chipotons un peu, tels de vieux fans aigris, car Dokken a quand même encore de beaux restes devant lui. Nous lui souhaitons vraiment de cotiser le plus longtemps possible pour sa retraite !

Elvira Santa
Photo : DR

Dokken, Broken Bones (Frontiers Records-Harmonia Mundi)
Sortie le 25 septembre 2012
 
Dokken, Broken Bones, video teaser