5.3.12

Van Halen, A Different Kind Of Truth en orbite

A l’écoute du nouvel album en compagnie de David Lee Roth (le premier depuis « 1984 »), on peut dire que la famille Van Halen a rempli son contrat. Aux Etats-Unis, au moment de sa sortie, « A Different Kind Of Truth » s’est vendu à 187 000 exemplaires et s’est classé N°2 dans le top 200 des albums. Un classement identique à celui de « 1984 », réalisé en janvier 1984, qui était resté 5 semaines à la même position (N°2) dans les charts. Après les atermoiements de 1996, où le retour de Roth avait été de courte durée, il semble que le couple Eddie/David soit reparti sur de bonnes bases. 35 ans après leur première rencontre, le chanteur confirme : « Nous avons composé pas mal de morceaux et je trouve qu’Edward est plus lucide que jamais. Je suis son plus grand fan. Je me souviens encore de la première fois où je l’ai vu jouer dans une fête à Pasadena. Il était très bon et c’est encore le cas aujourd’hui. La boucle est bouclée. » Lorsqu’on demande à Roth la façon dont la scène musicale a changé depuis que Van Halen a commencé à jouer dans les bars au milieu des années 70, il rétorque : « Aujourd’hui, il y a beaucoup de prétendants et pas assez de bons performers sur scène. Ce que je vois n’est pas très excitant. Les questions que j’aimerai poser à ces jeunes groupes est : Est-ce que vous pouvez jouer la chanson en entier, du début jusqu’à la fin ? Pouvez-vous la jouer sur scène de la même manière que vous l’avez jouée en studio ? » Alors que certaines jeunes pousses n’hésitent pas à revendiquer ouvertement l’héritage de Van Halen, comme Reckless Love par exemple, les maîtres du genre cherchent à reprendre leurs marques et rappeler leur rôle d’entertainers, ce qu’ils ont toujours été. Il suffit de voir Eddie et David prendre du plaisir à interpréter leurs nouveaux comme leurs anciens tubes sur scène. Début mars 2012, Van Halen donnait une série de concerts au Madison Square Garden, à New York. Voilà le tracklisting complet du concert du 2 mars :
01. Unchained
02. Runnin' With the Devil
03. She's The Woman
04. The Full Bug
05. Tattoo
06. Everybody Wants Some!!
07. Somebody Get Me A Doctor
08. China Town
09. Hear About It Later
10. Oh, Pretty Woman (Roy Orbison)
11. Drum Solo
12. You Really Got Me (The Kinks)
13. The Trouble with Never
14. Dance The Night Away
15. I'll Wait
16. Hot For Teacher
17. Women In Love
18. Outta Love Again
19. Beautiful Girls
20. Ice Cream Man (JOHN BRIM cover)
21. Panama
22. Guitar Solo (inclus "Eruption" et "Cathedral")
23. Ain't Talkin' 'Bout Love
24. Jump
Une setlist qui ne devrait pas trop varier dans les prochains concerts du groupe. Pour ceux qui pourraient croire que la formation a pu s’assoupir au cours de ces dernières années, il faut savoir que « A Different Kind Of Truth » (douzième disque de la formation) marque le retour du Van Halen des trois premiers albums. La vitesse de croisière des morceaux de ce nouvel opus tant attendu est souvent rapide : « As Is », « China Town », « Bullethead ». L’énergie est au rendez-vous malgré la soixantaine qui pointe pour nos trois musiciens (à l’exception du fils d’Eddie, Wolfgang). Et puis, il y a ces refrains si caractéristiques qui font toujours plaisir à entendre, de « The Trouble With Never » à « She’s The Woman » (une veille chanson exhumée d’une démo enregistrée dans les années 70), « Blood And Fire » et « You And Your Blues ». Diamond Dave n’a rien perdu de sa gouaille et ce mélange de pop et de metal fonctionne à nouveau à merveille, comme si la machine ne s’était jamais arrêtée, jamais cassée... Dans « In Blood And Fire », Roth chante : « Je vous ai dit que je revenais et vous m’avez manqué. » Nous aussi, a-t-on envie de lui répondre !

Laurent Gilot
Source : The Pulse Of Radio
Photo : DR

Van Halen, A Different Kind Of Truth (Polydor /Universal)
Sortie le 7 février 2012

Van Halen, Hot For Teacher







Van Halen, You Really Got Me






Van Halen, Panama






Van Halen, Aint Talkin About Love