30.3.12

Huata, Atavist Of Mann (Throatruiner Records)

Avant toute écoute prolongée de ce disque, il vous faudra prendre un grand bol d’air, respirer à plein poumons pour bien vous aérer les neurones. Il faut dire que nos amis rennais ont le chic pour développer des ambiances dignes d’un film de la Hammer des années 60 oublié au fond d’une cave. Il y a cet orgue Hammond qui vous prend la tête (« Testi Sum Capri »), ces guitares grasses et vrombissantes qui vous serrent la gorge sans véritablement lâcher prise (« Lords Of The Flame »). Après la sortie du EP « Open The Gates Of Shambhala » en 2010, la formation s’est retrouvée en première partie d’Electric Wizard, et, à l’écoute, on se dit qu’elle doit beaucoup au combo anglais. Aujourd’hui, « Atavist Of Mann » est décrit comme une lente procession de riffs-enclumes (pas mieux !), une lithurgie sludge-doom-black qui s’étire parfois sur un laps de temps complètement déraisonnable (15,37 minutes pour « Thee Imperial Wizard », 13,55 minutes pour « Templars Of The Black Sun » ou 12,50 minutes pour « Fall Of The 4th »). Enfin, il y a ces intros qui vous glacent le sang (« Operation Mistletoe ») avant qu’un maelström de fuzz et d’ambiances parfois très psychédéliques (le break de « Lords Of The Flame ») ne vous engloutissent, soniquement parlant. Vous voilà prévenus !

Sibylle GL

Huata, Atavist Of Mann (Throatruiner Records)
Sortie le 07 février 2012

Huata, Atavist Of Mann, video teaser