11.2.12

Pretty Maids, It Comes Alive (Maid in Switzerland) pour fêter ses 30 ans

Après un retour en beauté au cours de l'année 2010 avec l'excellent "Pandemonium" (dont on déplore toujours la laideur de la pochette), les danois de Pretty Maids fêtent aujourd'hui leurs trente années d'existence avec la sortie d'un premier double-album live : "It Comes Alive (Maid In Switzerland)". Au programme pas moins de deux Cds qui rassemblent les meilleurs titres de leurs albums studio et un DVD de la prestation live à Pratteln (Suisse) devant un parterre de fans conquis d'avance. "Nous avons voulu profiter du très bon accueil réservé à notre précédent opus, "Pandemonium", et du fait que le line-up actuel est le plus solide qu'il y ait jamais eu dans l'histoire de Pretty Maids. Avec ce disque et DVD, nous avons pensé qu'il serait intéressant de capturer une prestation qui est à l'image de ce qu'est le groupe aujourd'hui," explique la chanteur Ronnie Atkins. ""It Comes Alive" est vraiment un hommage à tous nos fans et supporters à travers le monde, ceux qui nous offrent des moments inoubliables, qui nous procurent tellement de plaisir et qui ont fait que nos rêves d'enfant sont devenus réalité." Sur 22 titres réunis, on retrouve 4 titres extraits de l'album "Future World" (1987), 4 titres issus de "Pandemonium", un seul morceau de "Wake Up To The Real World" (2006)- un disque correct sans plus -, trois en provenance de "Red, Hot And Heavy" (1984), trois également de "Jump The Gun" (1990) et d'autres extraits d'albums plus mineurs comme "Scream" (1994). Ronnie précise : "C'est toujours difficile de dresser une liste des morceaux qui puisse satisfaire tout le monde. C'est toujours une combinaison entre ce que le public veut entendre et ce que nous aimons vraiment jouer. Puis, il y a des classiques comme "Future World" ou "Red, Hot And Heavy" que l'on joue depuis 25 ans et qui sont donc incontournables. Ces compositions trouvent toujours une nouvelle jeunesse à chaque fois qu'on les interprète et cela semble plaire à notre public." "It Comes Alive (Maid In Switzerland)" permet également de présenter l'ensemble des morceaux de bravoure des danois avec un son réactualisé, pour certains des titres plus anciens. En fin de concert, Pretty Maids offre un "Red, Hot And Heavy" dont le break rend hommage au classique "Smoke On The Water" dans un final endiablé qui prouve que nos vieux briscards en ont encore sous le capot. Un très beau retour de flamme !

Markus Schenker

Pretty Maids, It Comes Alive (Maid In Switzerland) (Frontiers Records - Harmonia Mundi)
Sortie le 23 mars 2012

Pretty Maids, It Comes Alive trailer