6.1.12

Primal Fear, Unbreakable band

Le quintet allemand est de retour avec une volonté inébranlable, comme l’indique le titre de leur nouvel effort : « Unbreakable ». Interview express avec Ralf Scheepers, porte-parole et voix « halfordienne » de la formation.

Quel a été l’accueil de votre précédent album "16.6 (Before The Devil Knows You're Dead)" ?
Ralf Scheepers : Tout le monde était très satisfait… Je pense que nos fans sont assez ouverts par rapport à ce que nous faisons. Ils savent que l’on ne sortirait jamais un disque dont nous ne serions pas fiers. C’est une assurance de qualité pour eux.

Pouvez-vous nous parler des sessions d’enregistrement de ce nouveau disque ? Est-ce que c’était un travail méticuleux et long ou plutôt quelque chose de très spontané et direct ?
Les sessions d’enregistrement ont été très productive et positive ! Aujourd’hui, nous sommes 4 gars qui écrivons et le groupe a vraiment fait du bon boulot. Au final, comme le niveau de qualité est bon, c’était très facile de travailler rapidement.

Est-ce que c’était compliqué pour Mat Sinner (bassiste et producteur) de produire et jouer en même temps sur l’album ?
Je ne voudrais pas parler à sa place mais je crois que ce serait très dur pour lui de produire un album sur lequel il ne jouerait pas ! (rires).

Peux-tu nous parler plus en détail de certains titres de ce disque comme les deux parties du morceau « Unbreakable » ou du single « Bad Guys Wear Black » ?
Comme on peut l’entendre sur le disque, la première partie d’"Unbreakable" est une intro plutôt atmosphérique qui permet d’introduire un riff de guitare capable de vous péter le cou. La seconde partie de ce titre est un morceau à part entière qui parle de tous les problèmes auxquels nous avons dû faire face au cours de ces dernières années d’existence. Il évoque le fait que nous sommes désormais « incassables » et que personne ne pourra jamais nous stopper ! C’est ce que tu peux entendre dans les paroles : « Raise your fist walk with me through the fire" (Lève ton poing, marche avec moi à travers le feu). Comment pourrions-nous dire des choses plus fortes que celles-ci ? (rires).
En ce qui concerne « Bad Guys Wear Black », le titre parle de tout ce que nous faisons, ressentons ou vivons est ROCK ! D’autres questions ? (rires).

Qu’est-ce que représente le metal pour vous aujourd’hui ? Est-ce que vous aimeriez avoir une carrière aussi longue que celle de Judas Priest ?
Cette musique est devenue une grosse partie de notre vie. Cela représente tant pour nous que, par le passé, nous avons dû faire des sacrifices et que nous en ferons sûrement d’autres dans le futur. Nous resterons « vivants » aussi longtemps que tout ira bien pour le groupe et nous serons capables de produire de la bonne musique. Nous n’avons pas besoin de nous comparer à quelques groupes que ce soit… Notre parcours est vraiment très personnel…

Propos recueillis par Laurent Gilot
Photo : DR


Primal Fear, Unbreakable (Frontiers Records/Harmonia Mundi)
Sortie le 20 janvier 2012











Primal Fear, Bad Guys Wear Black, official video