24.11.11

Nightwish, Imaginaerum ou voyage au centre d’un cerveau

Œuvre gargantuesque et ambitieuse, le nouvel opus de Nightwish, « Imaginaerum », est tout droit sorti du cerveau en ébullition de Tuomas Holopainen (chant/clavier). Explications en compagnie du maître du dark metal symphonique dont l’œuvre est déjà en cours d’adaptation au cinéma.

Qu’as-tu à dire aux fans qui attendent depuis un moment ce nouvel album « Imaginaerum » ?
Tuomas Holopainen : C’est vrai que l’on a mis du temps à revenir avec un nouveau disque mais je crois que c’est toujours mieux de se concentrer sur la qualité d’un album plutôt que sur la quantité des sorties. Nous serions déçus si nos fans n’aimaient pas ce que nous avons à leur offrir. Je sais que c’est assez bateau comme réponse mais c’est une réalité pour nous en tant que groupe.

« Imaginarium » est votre 7ème album à ce jour. Comment s’est passé l’enregistrement de celui-ci ?
T.H. : Sur certains albums, on a eu quelques soucis lors de l’enregistrement, comme sur « Century Child » (2002), par exemple. Même si la conception d’« Imaginaerum » a pris du temps, nous avons passé 8 à 9 mois en studio. Nous n’avons pas eu de problème du côté de l’inspiration ou de l’écriture. Globalement, ce disque a été très facile à réaliser. On a juste eu des soucis pour la captation des parties vocales car nous avions du matériel défectueux mais rien de très important dans le processus d’enregsitrement.

Peux-tu nous en dire plus autour du concept d’« Imaginaerum » ?
T.H. : En fait, j’ai eu l’idée au cours de l’été 2007 en pensant au fait que Nightwish devait produire un disque qui serait comme un film. C’était donc l’objectif principal de ce nouveau projet. Au printemps dernier, nous avons décidé de changer le nom du disque de « Imaginarium » à « Imaginaerum » car la première expression était beaucoup trop utilisée par différentes sociétés ou marques. Nous avons donc décidé de changer des lettres pour en faire un titre unique en son genre.

Quel matériel as-tu utilisé sur ce disque ?
T.H. : Je suis sous contrat avec Korg donc j’utilise principalement les claviers de la marque sur scène. J’en suis très satisfait. Les modèles qui ont été utilisés sur ce disque sont le Korg Oasys et Korg Karma, ils sont mes favoris du moment. Mais, j’aime utiliser un vieux modèle, le N 364, que j’emmène toujours avec moi en tournée. J’utilise également un grand piano et un orgue Hammond sur certains titres.

Propos recueillis par Elvira Santa
Photo : DR

Nightwish, « Imaginaerum » (Nuclear Blast/Pias)
Sortie le 5 décembre 2011

Tournée française 2012 :
17.04.12 FR-Paris Bercy
18.04.12 FR-Nantes Zenith
20.04.12 FR-Lyon Halle Tony Garnier


Nightwish, Storytime, official video