12.11.11

Chickenfoot, III (Ear Music/Edel)

Attention, malgré son titre (farceur), ceci n’est que le deuxième album du super groupe réunissant Sammy Hagar (ex-Van Halen), Joe Satriani, Michael Anthony (ex-Van Halen) et Chad Smith (Red Hot Chili Peppers). Ce qu’il y a de fascinant avec Chickenfoot, c’est cette volonté de vouloir perpétuer la tradition américaine du « party rock », « big rock » (au choix) à une époque où beaucoup de groupes ont le moral dans les chaussettes. Engagé, impliqué, le quatuor a la volonté de faire tanguer notre corps avec son heavy rock cinglant et de faire saigner nos oreilles avec ces refrains scandés sans retenue. On balaye ainsi 50 ans de musique énergique, de Jimi Hendrix en passant par Led Zeppelin, Whitesnake, Buckcherry ou Aerosmith. On sent que le groupe cherche à s’amuser (il a été surpris par le succès de son premier disque) et qu’il n’a plus besoin de prouver quoi que ce soit quand à sa capacité à façonner des chansons qui filent la pêche (« Up Next », « Alright Alright », « Big Foot ») ou donnent à réfléchir (« Three And A Half Letters » avec un Hagar qui hurle « I need a job !»). En compagnie de Mike Fraser (AC/DC) aux manettes, le combo réussit à produire une musique dans la continuité du précédent opus tout en apportant de nouvelles touches. Ici, la tonalité est plus heavy, plus fidèle à ce que le groupe peut produire sur scène. Satriani réussit quelques beaux solos bien chiadés et délivre des riffs incisifs tout en restant dans le cadre d’un songwriting classique couplet-refrain. Well done boyz !

Elvira Santa

Chickenfoot, III (Ear Music/Edel)
Sortie le 3 octobre 2011

Chickenfoot, big foot, official video