13.3.10

Cathedral, The Guessing Game (Nuclear Blast/Pias)

"The Guessing Game" marque le grand retour du quatuor anglais après la réalisation de "The Garden of Unearthly Delights" en 2005. Dès les premiers accords de l’instrumental “Immaculate Misconception”, on entre dans le monde baroque des anglais de Cathedral qui emprunte aussi bien au heavy metal qu’au rock progressif des années 60/70. Un peu comme si Black Sabbath avait rencontré King Crimson par une nuit de pleine lune dans le nouveau millénaire. Puis, "Funeral Of Dreams" possède un drôle de lyrisme agrémenté de passages rapides et de breaks lysergiques. On plane et on s’agite en même temps. Les puristes n’ont qu’à bien se tenir car cette cathédrale essaye par tous les moyens d’échapper aux chapelles des genres. "Painting In The Dark" diffuse ses ambiances stoner avec un refrain presque pop, et plutôt enjoué, que Lee Dorrian chante à merveille. C’est efficace. Plus épique et mélodique, "Death Of An Anarchist" pourrait presque avoir sa place dans le répertoire d’Ozzy Osbourne. Suite à l’instrumental baroque qui donne son titre à l’album, les rythmiques lourdes reprennent leurs droits avec "Edwige’s Eyes" avant que le groove rock de "Cat’s Incense, Candles & Wine" diffuse ses atmosphères psychédéliques et enivrantes. Vous l’aurez compris, en 13 titres, "The Guessing Game" propose une riche palette d’ambiances sonores qui sont à l’image de ce groupe dont la largesse d’esprit est plus que louable depuis presque 20 ans. Amen !

Elvira Santa

Cathedral "The Guessing Game" (Nuclear Blast/Pias)
Sortie le 26 mars 2010

www.myspace.com/cathedral

Cathedral, Congregation of Sorcerers (Wacken 2004), video live