6.6.09

Blood Red Throne, Souls Of Damnation (Earache Records)

Si tu apprécies le fait de te faire virilement passer à tabac, d’avoir le sentiment d’être roué de coup sans raison ou savoir, à l’avance, que tu vas sérieusement dérouiller, alors le sixième album des brutes épaisses de Blood Red Throne est pour toi. "Souls Of Damnation" est un bon condensé de violence sonique en règle, un pur joyau brut de death/black metal avec un chanteur, Vlad (l’empaleur ?), qui ne ménage pas sa peine pour vous faire prendre conscience de l’atrocité des paroles qu’il éructe ("Your Cold Flesh", "Ten Steps Of Purgatory", "The Light, The Hate"…). À ce titre, la pochette du disque est évocatrice avec ces prêtres morts-vivants qui tiennent par des fils grossiers un humain-marionette. Doit-on comprendre que le message de cet album est que la religion nous manipule ? Ici, en France, on se sent quand moins concerné par ce genre de problématique qu’en Norvège où certains vont quand même jusqu’à brûler des églises… Quoi qu’il en soit Blood Red Throne excelle dans la mise en place de rythmiques marteau-pilon, de rouleaux compresseurs qui aplatissent tout sur leur passage, toujours à la lisière du thrash metal plutôt que du death mélodique, plus proche de Slayer que de Enslaved, par exemple. Droit dans ses bottes Blood Red Throne assure ce que l’on est en droit d’attendre de lui. C’est déjà pas si mal !

Dead Zone

Blood Red Throne, Souls Of Damnation (Earache Records)
Sortie le 1 juin 2009

www.myspace.com/bloodredthrone666

Blood Red Throne, Souls Of Damnation, album trailer