30.12.08

Grave Digger, Ballads Of A Hangman (Napalm Records)


C’est en parfait garant d’une certaine tradition du heavy metal, tel qu’on le conçoit Outre-Rhin, que Grave Digger se présente avec son nouvel opus. Ici, nous sommes face à un disque qui ne veut en aucun cas bousculer l’ordre établit (du genre) et qui peut séduire justement par ce côté "droit dans ses bottes", respectueux du passé. Une pochette d’inspiration gothique et une intro médiévale ("The Gallow Pole") dressent le décor. On se rappelle alors la trilogie médiévale achevée par l’album "Excalibur" en 1999. Puis la grosse caisse martèle, les guitares sont lourdes et des chœurs facilement mémorisables font leur entrée sur le titre phare : "Ballads Of A Hangman". Si vous pénétrez pour la première fois dans la chapelle Grave Digger, vous en apprécierez l’aspect soignée de la production, la mécanique bien huilée des riffs, l’approche hors du temps et des modes. En revanche, pour cetains fans de la première heure, "Ballads Of A Hangman" semblera une resucée des précédentes œuvres de nos teutons, dans le droit fil, par exemple, du premier Grave Digger, "Heavy Metal Breakdown", en 1984. Au bout du quatorzième album, il n’y a rien de surprenant, et ce n’est pas le nouveau guitariste, Thilo Hermann, qui va changer la donne, pour le moment. Autre bémol, la voix du maître des lieux, Chris Boltendahl, montre un peu trop ses limites mélodiques comme sur "Grave Of The Addicted" et "Lonely The Innocence Dies" (avec l’invitée Veronica Freeman de Benedictum) où l’on se dit que ce type de registre n’est pas son point fort. Fidèle à ses racines, le nouveau Grave Digger maintient donc le cap sans trop se mouiller.


MS

Grave Digger, Ballads Of A Hangman (Napalm Records/Season Of Mist)
Sortie le 09 Janvier 2009

En concert unique le dimanche 1 février 2009 avec Alestorm et Taletellers
"So France Toulouse", Havana Café (Ramonville)

www.grave-digger-clan.com
www.myspace.com/gravediggerclan

Grave Digger, Ballad Of A Hangman, official video