4.12.08

Gama Bomb, Citizen Brain (Earache Records)

Avec Gama Bomb, on peut dire que l’Irlande nous gâte. Le pays ne nous avait pas habitué à de telles déferlantes soniques ! Bon, on connaissait déjà le label hardcore/grindcore/death Earache Records, réputé pour abriter de sérieux ferronniers et autres forgerons assidus : de Napalm Death en passant par Scorn, Carcass, Morbid Angel ou Godflesh. Après Evile et Bonded By Blood, le label de Nottingham participe au revival thrash metal et accueille en son sein Gama Bomb qui a été élevé au genre circa 1986. Evidemment, vu son jeune âge, le groupe a découvert les disques de Tankard, Anthrax, Slayer, Exodus ou Nuclear Assault sur le tard. Mais, il a bien appris ces classiques et l’énergie mise dans cet ouvrage est convaincante. Refrains scandés, guitares en mode cavalcade, déluges de double grosse caisse, tout est réunit pour que l’on passe un bon moment sans se prendre la tête. Ne cherchez surtout pas l’originalité car c’est l’urgence qui prédomine sur "Citizen Brain". Gamma Bomb joue pied au plancher, les 15 titres de ce second Lp ne dépassent pas les 4 minutes, et fonce droit devant sans se soucier du lendemain ou des effets de mode. Fidèle au concept fun du genre, le guitariste Domo Dixon se permet une petite fantaisie à la fin de "Final Fight" avec un solo qui rend rapidement hommage au thème de Mario. A écouter en priorité : "Zombie Blood Nightmare", "Hammer Slammer", "Evil Voices" et "Zombi Brew". Prosit !

Markus Schenker

Gama Bomb "Citizen Brain" (Earache Records)
Sortie le 9 juin 2008

En tournée avec Torture Squad, Exodus et Overkill début 2009

www.gamabomb.com

Gama Bomb, Hammer Slammer, Vidéo Live