26.12.08

The Dying, Triumph Of Tragedy (Drakkar Records)

Ils sont mignons ces petits belges avec leurs t-shirts (presque) vintages (Metallica, King Diamond, Forbidden, Rainbow, Slayer…), au moins, on n’a pas de doute sur leurs sources d’inspiration. Anciennement Chimaera, le quintette s’est rebaptisé The Dying et a laissé de côté le metalcore qu’il jouait au profit un beau thrash metal vif et rutilant. Cette nouvelle orientation est tout à fait naturelle pour la formation surtout lorsqu’on sait que les musiciens ont déjà assurés les premières parties de Slayer, Trivium, Arch Enemy, Mastodon ou Exodus. Rien que ça ! Au sujet de la musique pratiquée sur "Triumph Of Tragedy", on dira que l’ensemble est plaisant et bien produit mais qu’il reste encore une marge de progression à The Dying pour élaborer des morceaux capables de réellement se détacher du lot de la production actuelle. Il est vrai qu’aujourd’hui, avec la multiplication des groupes, la barre est placée très haut pour la plupart des formations encore jeune. Avec "Bottles And Pills", "Scars And Stripes" ou "Blessed With Tragedy", on se retrouve face à un mélange assez original, à mi-chemin entre des influences thrash classiques et des passages plus death mélodique, à l’image de certains combos scandinaves comme In Flames, par exemple. Ce n’est pas l’album de l’année 2008 mais il reste tout de même très plaisant à écouter.

Elvira Santa

The Dying, Triumph Of Tragedy (Drakkar Records/Season Of Mist)
Sortie le 5 décembre 2008

www.the-dying.com/
www.myspace.com/thedyingmusic